Rapport Everton contre West Ham

    Buteurs : Beto ’56; Zouma ’62, Soucek ’90+1, Álvarez ’90+6

    La résilience de West Ham United s’est manifestée à Goodison Park alors qu’ils ont remporté une victoire spectaculaire 3-1 sur Everton, marquant leur première victoire consécutive en Premier League en 2024.

    Le match a été une montagne russe d’émotions, avec un penalty manqué, un vainqueur dans les arrêts de jeu de Tomáš Souček et un but solidifiant d’Edson Álvarez, garantissant aux Hammers de conserver leur place dans le top sept.

    Premiers échanges et opportunités manquées

    Le match a commencé avec West Ham affirmant sa présence, souligné par le premier effort à longue distance d’Edson Álvarez qui a mis à l’épreuve le gardien d’Everton Jordan Pickford.

    Malgré le départ tardif d’Everton, ils ont réussi à se créer une occasion significative de prendre l’avantage, que Beto a malheureusement dilapidée, donnant le ton à une première mi-temps remplie d’occasions manquées et faisant monter la tension.

    Drame de pénalité et héroïsme d’Areola

    Le drame s’est intensifié juste avant la mi-temps lorsqu’Everton a écopé de son premier penalty de la saison, un moment de revirement potentiel.

    Cependant, l’arrêt d’Alphonse Areola sur la tentative de penalty de Beto a permis de maintenir le score, démontrant le rôle crucial du gardien de but dans le maintien de la résistance de West Ham.

    Deuxième mi-temps : un tir à la corde

    Everton a trouvé son moment peu de temps après la pause, Beto rattrapant son échec précédent en se connectant avec la livraison de James Garner pour donner l’avantage aux Toffees.

    Lis:  Chelsea VS Southampton: une victoire nécessaire pour les deux équipes

    Cependant, la maîtrise de West Ham dans les coups de pied arrêtés s’est manifestée lorsque Kurt Zouma a égalisé sur un corner de James Ward-Prowse, gardant les Hammers dans la chasse.

    La défense héroïque et la frappe décisive de Souček

    Tomáš Souček s’est imposé comme le sauveur de West Ham, d’abord avec un dégagement critique sur la ligne de but, puis en délivrant un coup de poing tardif avec une frappe tonitruante dans le temps additionnel.

    Son but a non seulement inversé la tendance en faveur de West Ham, mais a également résumé l’esprit combatif de l’équipe de David Moyes.

    Célébrations tardives et implications pour la Ligue Europa

    Les célébrations de Souček, qui lui ont valu un carton jaune, ont reflété l’euphorie parmi les supporters de West Ham en déplacement, avant qu’Álvarez n’ajoute un troisième but pour sceller la victoire.

    Cette victoire renforce non seulement la confiance de West Ham, mais donne également un ton positif pour son prochain match de l’UEFA Europa League.

    Regarder vers l’avant

    Pour Everton, la défaite est un revers, qui refroidit l’ambiance après avoir récupéré des points plus tôt dans la semaine, après l’appel de la décision de déduction de 10 points pour violation des règles de profit et de durabilité.

    L’équipe de Sean Dyche doit se regrouper rapidement alors qu’elle continue de s’éloigner de la zone de relégation. West Ham, de son côté, cherchera à perpétuer l’élan de cette victoire significative dans sa campagne européenne et au-delà.

    La confrontation dramatique à Goodison Park témoigne de l’imprévisibilité de la Premier League, West Ham démontrant sa capacité à riposter et à obtenir des points cruciaux dans sa quête du football européen la saison prochaine.

    Lis:  Aperçu de la Ligue Europa Brighton vs AS Roma

     

    Share.
    Leave A Reply