Un aperçu du fonctionnement du VAR dans l’EPL

    Dans le cadre de notre série sur les implémentations technologiques dans la Premier League , nous explorerons aujourd’hui l’impact de l’arbitre assistant vidéo (VAR) sur l’EPL, dans le bon comme dans le mauvais sens.

    Nos autres articles de cette série couvrent les systèmes Hawk-Eye et Goal Line Technology , ainsi que l’ historique de la diffusion du football de Premier League au fil des ans.

    Le système VAR, introduit en Premier League lors de la saison 2019-20, a fondamentalement changé le paysage du football anglais. Comme pour toute intégration technologique significative, l’application du VAR a suscité des débats, des controverses et même des éloges de la part de diverses parties prenantes du sport.

    Introduction au VAR en Premier League

    La Premier League a adopté le VAR après que les clubs ont voté en faveur de sa mise en œuvre en novembre 2018, dans le but de fournir une aide technique aux arbitres pour qu’ils puissent prendre des décisions plus précises concernant les buts, les pénalités, les incidents de carton rouge direct et les cas d’erreur d’identité.

    En fonction de l’examen en question, les arbitres sur le terrain ont également la possibilité de revoir le déroulement du jeu sur un moniteur situé au bord du terrain, ce qui leur permet de se faire leur propre opinion sur les décisions « subjectives ».

    Cependant, une pomme de discorde qui existe depuis le premier cas d’utilisation du VAR en Premier League est la formulation « erreur claire et évidente ». Dans certains cas, cela a empêché les responsables du VAR de recommander un examen au bord du terrain. Au lieu de cela, le jeu reprend avec la validation de la décision sur le terrain.

    Le système avait déjà été utilisé dans plusieurs compétitions majeures, notamment la Coupe du Monde de la FIFA 2018, où il avait un impact significatif sur la dynamique et les décisions du jeu.

    Lis:  Récompenses de la Premier League

    L’objectif principal du VAR est de réduire les erreurs humaines qui peuvent avoir un impact significatif sur le résultat des matchs. En examinant les incidents grâce à la technologie vidéo, les arbitres devraient parvenir à des conclusions plus précises, améliorant ainsi l’équité de la compétition.

    Mise en œuvre et premières réactions

    Le VAR a été officiellement mis en œuvre en Premier League au début de la saison 2019-20, et les premiers jours du VAR ont suscité des réactions mitigées.

    Les supporters et les joueurs ont eu du mal à s’adapter au nouveau système, notamment en raison des retards et du manque de communication lors du processus décisionnel. Les stades équipés d’écrans géants affichaient les contrôles VAR, mais souvent la raison détaillée d’une décision n’était pas communiquée, ce qui entraînait confusion et frustration parmi les spectateurs.

    Moments controversés

    L’introduction du VAR n’a pas été sans controverse. L’une des décisions les plus controversées a eu lieu lors d’un match entre Tottenham Hotspur et Watford en octobre 2019, où l’égalisation tardive de Dele Alli a été initialement manquée par l’arbitre sur le terrain mais accordée par le VAR, malgré les allégations d’un handball d’Alli.

    Cet incident a déclenché un débat sur la cohérence des décisions, notamment en ce qui concerne les infractions en matière de handball.

    Une autre controverse importante a impliqué Sheffield United et Aston Villa en juin 2020, où le coup franc d’Oliver Norwood de Sheffield a été clairement porté au-delà de la ligne par le gardien d’Aston Villa Orjan Nyland, mais le but n’a pas été accordé.

    L’incident a été attribué à un problème technique dans le système de décision d’objectif, que VAR n’a pas réussi à corriger, ce qui a conduit à de nombreuses critiques sur la fiabilité de la technologie.

    Lis:  Top 10 des meilleurs Moments de Premier League

    La plus grande controverse a probablement été générée par l’interdiction d’un but de l’ailier de Liverpool Luis Diaz lors d’un voyage au stade Tottenham Hotspur en septembre 2023. Une « erreur humaine importante » due à une mauvaise communication a entraîné l’annulation d’un but valide en raison de l’assistant de terrain signalant Diaz hors-jeu et le VAR n’ayant pas réussi à annuler la décision à temps, malgré la détection de l’erreur.

    Exemples réussis de VAR

    Malgré ces cas controversés, il y a eu des passages de jeu où VAR a eu un impact positif sur le jeu en corrigeant des erreurs claires et évidentes.

    Un exemple notable est le match de 2019 entre Manchester City et West Ham, où un but de Gabriel Jesus a été refusé pour hors-jeu. L’examen du VAR a été rapide et clair, avec une perturbation minimale du déroulement du jeu, soulignant le potentiel du système à améliorer la précision des décisions sans affecter de manière significative le rythme du jeu.

    Naturellement, il existe de nombreux autres exemples d’utilisation appropriée du VAR et, depuis l’arrivée du système sur les côtes anglaises, les bons ont largement dépassé les mauvais.

    Mises à jour et améliorations

    En réponse aux commentaires des clubs, des joueurs et des supporters, la Premier League a apporté plusieurs ajustements au protocole VAR afin d’améliorer son efficacité et de réduire les perturbations.

    Celles-ci incluent une communication plus claire dans les stades concernant les contrôles et les décisions du VAR, ainsi que des ajustements de la règle du hors-jeu et des interprétations du handball pour permettre une prise de décision plus cohérente.

    Lis:  Joueur de l'année et équipe de la saison PFA : Principaux points à débattre.

    Une critique constante du VAR a souvent été le temps nécessaire pour prendre une décision. Ce problème sera résolu à partir de la saison prochaine, puisque la technologie de hors-jeu semi-automatisée fera ses débuts en Premier League en août prochain. Il est utilisé depuis plusieurs saisons dans les compétitions de l’UEFA, ainsi que dans d’autres grandes ligues européennes, avec un succès significatif.

    Vous pouvez en savoir plus sur le fonctionnement de la technologie ici .

    Perspective actuelle et perspectives d’avenir

    Depuis la saison en cours, les avis sur le VAR restent partagés. Alors que certains affirment que cela a rendu le jeu plus équitable, d’autres affirment que cela perturbe le déroulement du jeu et que les règles entourant son utilisation restent appliquées de manière incohérente.

    Cependant, la plupart des parties prenantes conviennent qu’avec davantage de perfectionnement, le VAR pourrait devenir un élément indispensable du sport.

    La Premier League continue de travailler avec la FIFA et l’IFAB pour améliorer la technologie et ses applications, en visant un système qui minimise les erreurs sans porter atteinte à l’essence du sport.

    Conclusion

    L’introduction du VAR en Premier League a été l’un des changements les plus importants du football moderne.

    Bien qu’elle ait amélioré la prise de décision dans de nombreux cas, elle a également été la source de controverses et de débats importants. À mesure que la technologie et les protocoles continuent d’évoluer, nous espérons que le VAR atteindra tout son potentiel, rendant le football non seulement plus juste, mais conservant également la fluidité et l’esprit qui font que ce jeu est apprécié dans le monde entier.

    Avec les ajustements continus et les commentaires de la communauté, l’avenir du VAR semble prometteur, bien que difficile, car il s’efforce d’allier précision et dynamisme inhérent au football.

     

    Share.
    Leave A Reply