Comment Guardiola a propulsé City vers de nouveaux sommets

    Pep Guardiola a pris les rênes de Manchester City en 2016, arrivant avec une réputation presque sans faille après un passage extrêmement réussi à la tête de Barcelone et une période de 3 ans à la tête du Bayern Munich.

    Au cours de ses mandats chez les deux géants, il a remporté 3 titres de Liga, 3 trophées de Bundesliga et 2 titres de Ligue des champions, entre autres honneurs.

    Il fait partie de ces rares managers qui ont traduit leur succès en tant que joueur en une expertise exceptionnelle sur le banc, à l’instar d’entraîneurs très performants tels que Zinedine Zidane, Johan Cruyff ou Carlo Ancelotti, pour n’en citer que quelques-uns.

    Notre série d’articles sur les managers légendaires de la Premier League a jusqu’à présent analysé les performances de Sir Alex Ferguson , du cerveau des Invincibles, Arsène Wenger , du « Spécial One » Jose Mourinho et du « Tinkerman » Claudio Ranieri alors qu’ils entraînaient sur les côtes anglaises. .

    Aujourd’hui, nous allons approfondir le succès remporté par Pep Guardiola à la tête des Cityzens.

    L’arrivée de Tiki-Taka en Premier League

    Lorsqu’il a pris la tête de Manchester City en 2016, l’entraîneur catalan a apporté avec lui un style de jeu qui a permis à Barcelone de remporter tous les trophées possibles quelques années plus tôt.

    Tout en reconnaissant que la tactique à elle seule ne suffit pas, il a joué un rôle en attirant des joueurs importants comme Ilkay Gündoğan, Leroy Sané et John Stones vers le côté bleu de Manchester.

    Cette première saison a vu son équipe éliminée des huitièmes de finale de l’UCL, terminer 3e de la Premier League et être éliminée de la FA Cup et de la Coupe de la Ligue respectivement en demi-finale et au 4e tour.

    Lis:  Hommage à Pelé : Comment l'icône brésilienne a redéfini le football

    Tout cela signifiait que la saison 2016-17 de Guardiola était sa première en tant qu’entraîneur à se terminer sans trophée, ce qui est difficile à imaginer de nos jours.

    Tout au long de cette période initiale, le football basé sur la possession et les tactiques de pressing haut sont devenus la norme à l’Etihad, et il était clair que de plus grandes choses se profilaient à l’horizon.

    2017-18 : l’essor des « centurions »

    Lors de sa deuxième saison en tant qu’entraîneur de City, Guardiola était de retour en force.

    La campagne 2017-2018 a battu tous les records pour Manchester City, qui est devenu la première équipe de Premier League à atteindre 100 points en une seule saison. Cet exploit s’est accompagné d’une superbe différence de buts de +79 et d’une avance de 19 points sur Manchester United, deuxième.

    L’équipe de Guardiola a affiché un football fascinant, caractérisé par des mouvements fluides, des passes précises et une pression implacable.

    Années suivantes et nouveaux succès

    L’ impact du Catalan est devenu incontestable au cours des saisons suivantes.

    Au cours de son mandat, Guardiola a aidé Manchester City à remporter plusieurs titres de Premier League (2017-18, 2018-19, 2020-21, 2021-22 et 2022-23). Chacune de ces victoires a démontré sa capacité à adapter et à faire évoluer ses stratégies en réponse à la dynamique en constante évolution du football anglais.

    Au cours de la saison 2022-23, Manchester City a réalisé le triplé, égalant les réalisations de son rival local Manchester United lors de la saison 1998-99 en remportant la Premier League, la FA Cup et l’UEFA Champions League.

    Alors que la saison 2023-24 touche à sa fin, il est sur le point de consolider davantage sa place et celle de City dans les annales du football anglais en remportant le titre de première division 4 fois de suite. Cela n’a jamais été fait auparavant dans les 136 ans d’histoire de la Ligue de football.

    Lis:  Top 10 des stars qui pourraient jouer leur dernière Coupe du Monde à Qatar 2022

    Faits saillants et enregistrements statistiques

    Sous Guardiola, Manchester City a établi de nombreux records et jalons statistiques.

    Parmi les plus notables figurent :

    • plus de points dans une saison de Premier League (100 points en 2017-18)

    • plus grand nombre de victoires consécutives toutes compétitions confondues par une équipe anglaise de haut vol (21 victoires en 2020-21)

    • le plus rapide à 500 points en Premier League (atteint en janvier 2022)

     

    Ces statistiques soulignent non seulement le génie tactique de Guardiola, mais également sa capacité à motiver constamment son équipe pour qu’elle performe au plus haut niveau.

    Efforts européens

    Malgré la domination nationale, l’un des objectifs insaisissables de Guardiola à Manchester City a été l’UEFA Champions League.

    L’équipe a régulièrement atteint les huitièmes de finale et a atteint la finale de la saison 2020-21, pour être battue par Chelsea. Cependant, l’approche de Guardiola en Europe a parfois été critiquée pour être trop prudente ou trop innovante, s’écartant des tactiques qui ont apporté le succès au niveau national.

    Tout a changé lors de leur triomphe lors de la saison 2022-23 de l’UCL, lorsqu’ils ont atteint la finale à Istanbul après une demi-finale passionnante contre le détenteur du record, le Real Madrid.

    Grâce à un but de Rodri, City a battu l’Inter Milan pour finalement remporter son premier trophée de la Ligue des champions et compléter le deuxième triplé du football anglais.

    Développement des joueurs

    L’une des contributions les plus marquantes de Guardiola a été l’accent qu’il a mis sur le développement des joueurs. Des joueurs comme Raheem Sterling (maintenant avec Chelsea), Kevin De Bruyne et Phil Foden se sont épanouis sous sa direction, démontrant des améliorations significatives dans leur compréhension tactique, leurs compétences techniques et leur impact global sur le jeu.

    Lis:  Leeds United peut rebondir, mais il y a du travail à faire

    La capacité de Guardiola à intégrer de jeunes talents avec des professionnels expérimentés a assuré un rajeunissement continu de l’équipe, maintenant des niveaux de performance élevés malgré les défis des exigences compétitives et physiques.

    Impact au-delà du terrain

    Au-delà des trophées et des distinctions, l’influence de Guardiola à Manchester City s’étend à la culture et à l’identité du club. Il a inculqué une mentalité de gagnant et un style de jeu admiré dans le monde entier, ce qui a également considérablement renforcé la marque de Manchester City en tant que puissance du football.

    Son implication active dans les initiatives communautaires et à l’échelle de la ville témoigne d’un engagement à intégrer le club dans le tissu de la communauté locale, améliorant ainsi ses relations avec les fans et les parties prenantes.

    Conclusion

    Le mandat de Pep Guardiola à Manchester City a été transformateur, marqué par une combinaison d’innovation tactique, d’excellence constante et un impact profond sur le paysage du football au sens large.

    Son héritage à City ne se limite pas aux trophées et aux records, mais également à l’établissement d’un modèle de succès futur et à l’élévation de la stature mondiale du club.

    Alors que Guardiola continue de s’appuyer sur son palmarès impressionnant, son influence reste un pilier central dans la quête continue de Manchester City pour la domination dans toutes les compétitions.

    Jusqu’à présent, son mandat a non seulement redéfini Manchester City, mais a également laissé une marque indélébile sur le football anglais, combinant succès et style d’une manière que peu d’autres ont réussi.

     

    Share.
    Leave A Reply